Exposition MAPRAA

La MAPRAA a le plaisir d'inviter en 2020 :


sculpture

Romain COPPIN

Mon travail s’articule autour du mobilier et du design en général. La plupart du temps il est question de produire des pièces spontanément à partir de ce qui se trouve dans mon environnement immédiat, de cartons, de scotch, de chutes de bois, de papiers, de morceaux de tissus, de restes de matériaux divers. En somme, je construis à partir du chaos d’une construction précédente.

À mi-chemin entre la sculpture fonctionnelle et l’objet sculptural j’essaie d’entretenir un flou. Contrairement aux étapes de conception dans un projet de design, je ne dessine ou ne pense jamais la pièce en amont, je produis directement sans avoir aucune idée du résultat final. Dans la plupart des cas je travail à partir de la base d’un meuble préexistant que je viens triturer, tordre, malaxer, casser, comme pour le rendre usé, inutilisable.
Je cherche avant tout à déconstruire le construit de sorte à scénariser au mieux le faux semblant des vestiges d’un objet au passé tourmenté.